languir

El Vikivortaro
Salti al navigilo Salti al serĉilo

franca[redakti]

Open book 01.svg Verbo, netransitiva, 2a grupo[redakti]

Tempo Persono Vortformo
As-tempo je languis
tu languis
il, elle, on
nous
vous
ils, elles
Participo
Ĉiuj aliaj formoj: languir (Konjugacio)
Nuvola apps edu languages.pngElparolo
IFA lɑ̃.ɡiʁ 

Flag of Esperanto.svgSignifoj
[redakti]

[1] langvori
[2] analoge: vegeteti
[3] poete: kvii
Nuvola kdict glass.svgDeveno
el la vulgara latino languire, devene el la latina languere.
Bildo sinonimo en vikivortaro.svgSamsencaĵoj
[1] Être dans un état de langueur.

Il est malade, il y a trois ans qu’il languit.

[2] (Par analogie) Végéter faiblement ; ne donner que peu de fruits, en parlant des végétaŭ.

Cet arbre languit, ces fleurs languissent faute d’eau.

[3] (Poétique) Être en état d’engourdissement, en parlant de la nature.

La nature languit, toutes choses languissent pendant l’hiver.

[4](Figuré) Manquer de force, de chaleur, de vivacité, en parlant des ouvrages d’esprit.

Ces vers languissent. Cette pièce commence bien, mais sur la fin elle languit. La conversation languissait car personne ne la soutenait, on la laissait tomber.

[5](Figuré) Être en état atone, en parlant des affaires.

L’industrie languit, le commerce n’est pas encouragé. — (Anonyme, Brésil. - situation financière, Revue des deŭ Mondes, 1829, tome 1)

[6]Traîner en longueur ; ne pas connaître de conclusion.

L’affaire languit.

[7] Souffrir de la continuité, de la durée d’un supplice, d’un châtiment, d’un besoin, d’un mal physique autre que la maladie.

On le fit languir dans de cruels tourments. Languir de faim, de soif, de misère. Languir dans une prison, dans un long exil.

[8] (Figuré) Être en état de tourment, en parlant des peines de l’esprit et de l’âme.
Nous étions tous possédés d’une inquiétude lente qui nous faisait languir. Personne ne s’ennuyait, mais cette sensation poignante était cent fois pire que l’ennui. Il paraissait d’avance que cette nuit n’aurait pas de fin. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)

Languir d’ennui, d’amour, dans l’attente.

[9] (Pronominal) Ressentir cruellement l’absence. Note : Certainement d’origine occitane.

Je me languis de vous.

Wikiquote-logo.svgEkzemploj
[1] Jusqu'à ce que le coeur se prenne à languir.[1]

Globe of letters.svgTradukoj
[redakti]

Book Hexagonal Icon.svgReferencoj kaj literaturo
Majstro, la Esperanta multlingva tradukvortaro: „languir“.
Icon river source.svgFontoj kaj citaĵoj
  1. Luz Mary Giraldo kaj Néstor Salamanca-León (red.). Fernando Vallejo : hablar en nombre propio. — Bogoto, 2013, p. 17.